MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Les sociétés humaines, patriarcales seraient plutôt disposées à mythifier la féminité pour mieux la tenir à distance. Maintenir l’ordre n’est-il pas considéré comme un métier d’homme ? Cependant, sous l’aiguillon du désir, le désordre, et ce qu’il porte avec lui de remises en question, participe tout autant que l’ordre à l’évolution des moeurs, des pratiques et des représentations. A ce titre, le féminin est un ferment du progrès qui n’a rien à envier au masculin ? L’histoire, cette fois, ne s’y trompe pas : partout où l’oppression subie par les femmes s’amenuise, les hommes eux-mêmes sont plus libres. Comme si le tableau de Delacroix était moins classiquement allégorique qu’authentiquement visionnaire : qui songerait à représenter la liberté sous des traits masculins ?

En présence de

Modérateur :

LW

Léon Wisznia

lecteur de philosophie, co-fondateur de CitéPhilo