MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Un couple de concepts domine le travail de Christian Jambet : celui de l’opposition de l’apparent et du caché. La crise actuelle du monde musulman est peut-être à lire à ce niveau : la non réconciliation de l’exotérique et de l’ésotérique. C’est aussi le moment de rappeler que les grands courants de la mystique qui occupent l’histoire des religions ne sont pas étanches d’une religion à une autre. Ainsi rapprochera-t-on les travaux pionniers au 20e siècle d’Henry Corbin et de Gershon Scholem : écho de la mystique juive dans la mystique chiite. Les rapprochements sont loin d’être une simple question d’érudition. La spiritualité se joue des conflits menés au nom de Dieu, comme le montre en particulier l’exemple du soufisme.

En présence de

Christian Jambet

philosophe, directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes, section des sciences religieuses, titulaire de la chaire ‘’Philosophie en Islam’’

Bibliographie :

Modérateur :

Jean-François Rey

professeur honoraire de philosophie