MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Aujourd’hui paraît une nouvelle édition de l’ouvrage devenu classique d’André Jacob (Temps et Langage), paru pour la première fois il y a cinquante ans, et toujours enrichi depuis. Paru en 1967, en pleine période structuraliste, l’ouvrage est dédié à Claude Lévi-Strauss et à Jean Piaget. C’est à ce dernier qu’André Jacob doit son ambition épistémologique et l’emploi du concept d’ ‘’opérativité’’. Mais c’est au linguiste Gustave Guillaume qu’il consacre l’essentiel de son travail centré sur le nouage du temps et du langage. « Le langage doit au temps sa vitalité et sa raison d’être. Le temps humain doit au langage sa structuration. », écrit André Jacob. Il faut du temps pour parler comme il faut du temps pour marcher, tel est le secret du temps opératif : question épistémologique, question pour l’existant humain.

En présence de

LB

Louis Begioni

professeur de linguistique à l’Université de Lille, professeur invité à l’Université de Rome, auteur de très nombreux articles sur la linguistique et l’enseignement des langues

Modérateur :

Jean-François Rey

professeur honoraire de philosophie