MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Christian Jambet se livre à l’analyse de Close-Up, un des films-clé de l’œuvre du grand cinéaste Abbas Kiarostami (1940-2016). L’enjeu de cette proposition faite à Christian Jambet est de permettre au spectateur non seulement d’identifier le film comme un chef d’oeuvre de la modernité cinématographique mais de prendre la mesure du lien particulier qui noue le cinéma de Kiarostami à la « sagesse iranienne », qu’elle se donne dans la philosophie ou dans la poésie. Mais avant cela, indiquons le propos de Close-Up, qui procède d’une histoire vraie : un homme pauvre et sans emploi, Ali Sabzian, se fait passer pour le célèbre cinéaste iranien Makhmalbaf et abuse de la confiance d’une famille bourgeoise de Téhéran à qui il promet de tourner un film chez eux et avec eux. Cet homme est arrêté, Kiarostami filme son procès pour escroquerie, et après que l’imposteur a purgé sa peine, reconstitue, avec tous les protagonistes de l’histoire (dont Kiarostami lui-même) ce jeu de rôles, de dupes et de rêves avec le cinéma.

En présence de

Christian Jambet

philosophe, directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes, section des sciences religieuses, titulaire de la chaire ‘’Philosophie en Islam’’

Bibliographie :

Modérateur :

JL

Jacques Lemière

Institut de sociologie et anthropologie, CLERSE UMR 8019 CNRS, Université de Lille (Campus de Cité scientifique), responsable pour l'art du cinéma à Citéphilo