MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

« Le croyant est le miroir du croyant », martèle le djihadiste. Par ces mots, il adresse à l’Occident un défi : toi qui ne me prends jamais au sérieux, contemple-toi dans mon discours, regarde ma foi et vois ce que tu crois. Retournons le miroir et observons l’image qu’il nous renvoie. Le djihadiste nous y contraint. « Nous aimons la mort comme vous chérissez la vie », répète-t-il. Pouvons-nous reconnaître une arrogance qui est aussi une vulnérabilité : nous sommes convaincus d’être au centre du monde, d’incarner l’unique espérance de progrès, la seule modernité possible, bref nous nous pensons universellement désirables. Mais le djihadisme sème le doute. Au miroir de sa croyance, nous découvrons ce qu’est devenue la nôtre : la religion des Faibles.

En présence de

Modérateur :

JB

Jean-Baptiste Bertin

professeur de philosophie au lycée de l'Europe de Dunkerque, vice-président de PhiloLille