MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

En partenariat avec : la Région académique Hauts-de-France

La France a-t-elle peur de ses autres ? En revenant sur les discours et les pratiques qui se formalisent depuis une quinzaine d'années, Sarah Mazouz interroge les « politiques françaises de l'altérité ». À partir d’une double enquête ethnographique conduite dans les dispositifs de lutte contre les discriminations raciales et dans les bureaux de naturalisation d’une grande ville de la région parisienne, elle montre comment s’articulent dans l’espace social les questions de l’immigration, de la nation et de la racialisation. En faisant porter l’examen de manière originale sur ces deux politiques publiques, elle interroge les processus d’inclusion et d’exclusion à l’intérieur même du groupe national (via l’examen de la mise en œuvre de l’anti-discrimination) et à l’extérieur, entre le national et l'étranger (via l’étude des pratiques de naturalisation). Ce faisant, elle s’attache à saisir la relation paradoxale qui lie la République à ses autres et les logiques plurielles qui concourent à la production de l’ordre national.

En présence de

Sarah Mazouz

philosophe, sociologue, chargée de recherche au CNRS (CERAPS, Lille-2), spécialiste des politiques publiques, de l’immigration et des politiques de nationalité

Modérateur :

NE

Nassim El Kabli

professeur de philosophie au lycée Sévigné de Tourcoing