MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Comment se fait-il que, de l'école primaire jusqu'au lycée, les filles sont considérées comme plus mûres que les garçons de leur âge ? Pour quelles raisons, dans les couples hétérosexuels, les hommes sont en moyenne plus âgés que les femmes ? Comment comprendre l'inégale probabilité des femmes et des hommes à retrouver un ou une partenaire à partir de 50 ans ? Et pourquoi, malgré les discriminations diverses subies par les femmes en vieillissant, les hommes très âgés se suicident beaucoup plus que les femmes de leur âge ? Juliette Rennes s'intéresse à la façon dont, tout au long de la vie, l'avancée en âge est traversée par des différences de genre et de classe que les sciences sociales aident à analyser.

En présence de

Modérateur :

VC

Véronique Chatenay-Dolto

ancienne élève de l’ENS et de l’ENA, administratrice générale du Ministère de la Culture