MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

En partenariat avec : la Région académique Hauts-de-France

L’histoire héroïque centrée sur les grands événements et sur les grands hommes a besoin de l’approche sociologique pour ne pas céder à l’abstraction et ne pas manquer, sous l’approche quantitative, la réalité plus épaisse des vies minuscules. Nous avons besoin d’une philosophie du détail plutôt que de l’événement, d’une philosophie de l’ordinaire, qui ne pense l’exceptionnel que par écart quasi-statistique avec la norme. Les récits des migrants qui seront partiellement relatés ici peuvent être vus comme des contre-récits au regard d’une histoire grandiose : ils sont le récits de personnes anonymes, non pas par défaut d’identification, mais condamnées à l’anonymat par leur absence de statut socio-administratif. Pour un homme sans statut, le récit devient le lieu de la reconnaissance possible, la réintégration dans le sens de l’histoire collective.

En présence de

Modérateur :

FG

Florence Gravas

professeure agrégée de philosophie, docteure en philosophie