MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

CONSÉQUENCES DU COUVRE-FEU

Remaniement du programme dans les prochains jours

Du fait du couvre-feu à partir de samedi 17 octobre, le programme de Citéphilo va être remanié dans les prochains jours dans le souci de maintenir le plus de rencontres possibles et compte tenu de la réduction des horaires en soirée. Vous serez informés des changements de programme via ce site et sur les réseaux sociaux.

Report de l'ouverture de la billetterie sur ce site

Du fait du couvre-feu et dans le délai de modification du programme de Citéphilo, l'ouverture de la billetterie et la possibilité de réserver vos places sont reportées au lundi 26 octobre.

Rencontres dans les établissements scolaires

En conséquence de la situation sanitaire, la possibilité d'assister aux rencontres dans les établissements scolaires est soumise à leur acceptation. Vous ne pouvez donc pas réserver vos billets sur le site de Citéphilo. Nous vous invitons à prendre contact avec ces établissements.

La rencontre a été enregistrée

Ecouter la rencontre

La psychanalyse ne se présente pas comme un système ou une doctrine. Freud a inventé une pratique au cours de laquelle il a « découvert » la conversion hystérique, le transfert, la parole vive, et il a bâti un cadre : la cure analytique. Pour en parler, Laurence Kahn n’a pas choisi de s’adresser à ses confrères : elle plonge la pensée et la pratique de Freud dans son siècle et dans le nôtre. Exposée aux persécutions et à la destruction par le nazisme, la psychanalyse a survécu. D’immenses périls la guettent aujourd'hui : déconseillée, déniée de sa scientificité au nom d’un modèle naturaliste, elle sait qu’elle n’est pas la seule thérapie ni la seule psychologie possible. Ayant traversé l’inhumain une première fois, elle nous met en présence de notre désarroi contemporain. Riche de plus d’un siècle de recherches et de créations, elle peut revendiquer sa légitimité face aux attaques démagogiques et ignorantes.

En présence de

Modérateur :