MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

En 1447, les Milanais décident de se passer de prince. Ils restaurent le modèle communal. Pour cela, ils convoquent un nom, celui d’Ambroise. Comment cette figure tutélaire, le souvenir de cet évêque du IVe siècle, ont-ils pu catalyser ce moment révolutionnaire que fut la République « ambrosienne » ? C’est une des vies posthumes de ce Père de l’Église qui convertit et baptisa Augustin. Cet ouvrage reprend à la lumière de ce renom ce que Derrida appelait la « grave question du nom ». Au nom de quoi les hommes agissent-ils, se battent-ils ? Et au terme de ces luttes, que faire de ce nom ? La question est politique, elle irradie la vie sociale, détermine une topographie urbaine. Ce que peut un nom…

En présence de

Patrick Boucheron

professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle

Bibliographie :

Plus d'infos

Modérateur :

NR

Nicolas Righi

professeur de philosophie au lycée Arthur Rimbaud de Sin-le-Noble, doctorant à l’EHESS (Laboratoire LIER-FYT)

Plus d'infos