MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

CONSÉQUENCES DU COUVRE-FEU

Remaniement du programme dans les prochains jours

Du fait du couvre-feu à partir de samedi 17 octobre, le programme de Citéphilo va être remanié dans les prochains jours dans le souci de maintenir le plus de rencontres possibles et compte tenu de la réduction des horaires en soirée. Vous serez informés des changements de programme via ce site et sur les réseaux sociaux.

Report de l'ouverture de la billetterie sur ce site

Du fait du couvre-feu et dans le délai de modification du programme de Citéphilo, l'ouverture de la billetterie et la possibilité de réserver vos places sont reportées au lundi 26 octobre.

Rencontres dans les établissements scolaires

En conséquence de la situation sanitaire, la possibilité d'assister aux rencontres dans les établissements scolaires est soumise à leur acceptation. Vous ne pouvez donc pas réserver vos billets sur le site de Citéphilo. Nous vous invitons à prendre contact avec ces établissements.

La rencontre a été enregistrée

Ecouter la rencontre

Nous avons besoin aujourd’hui d’un humanisme vital. Et cela nous ramène à la “valeur” de l’humain qui est la condition de tout humanisme et sur laquelle on s’est beaucoup trompé. Car cette “valeur” n’est pas une propriété simple qui excepterait l’humain du vivant ou qui pourrait être écrasée par lui. Elle réside plutôt dans des inventions humaines, réponses toujours perfectibles à tous les dangers vitaux à la fois. Ainsi, cet humanisme est vital non seulement parce qu’il situe l’humain dans le vivant, mais parce qu’il le considère comme nécessaire et urgent, pour la vie de tous les vivants.

    En présence de

    Frédéric Worms

    philosophe, professeur et directeur adjoint de l’École normale supérieure de la rue d'Ulm, membre du Comité consultatif national d’éthique

    Bibliographie :

    Plus d'infos

    Modérateur :