MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Citéphilo au temps du COVID

Réservations obligatoires

La situation sanitaire impose que le public réserve ses places pour assister aux rencontres de Citéphilo. Vous pourrez le faire via le bouton Réservation ci-dessous.
Pour des questions d'organisation, si vous ne pouvez pas assister à une séance que vous avez réservée, nous vous serions reconnaissants d'annuler votre réservation.
Vous pourrez le faire à l'aide du bouton Annulation en bas du module réservation.

Réservation

Règles d'accueil 

Compte tenu des contraintes imposées cette année (sortie du public et aération des salles entre deux rencontres), il est nécessaire que vous vous présentiez au plus tard 10 minutes avant le début d'une rencontre, afin d'éviter que votre place ne soit remise à une personne sur liste d'attente.
Les portes seront ouvertes 30 minutes avant le début de la séance.
Le port du masque est obligatoire pendant les séances.

Programme papier : Modifications de certains horaires

Certains horaires que vous trouvez dans le programme papier ont été modifiés du fait du couvre-feu.

Ce site vous donne le programme mis à jour en temps réel.

Agenda

Rencontres dans les établissements scolaires

En conséquence de la situation sanitaire, la possibilité d'assister aux rencontres dans les établissements scolaires est soumise à leur acceptation. Vous ne pouvez donc pas réserver vos billets sur le site de Citéphilo. Nous vous invitons à prendre contact avec ces établissements.

En partenariat avec : les Midis du CHU

Projets professionnels, projets éducatifs ou pédagogiques, projets d’étude ou de sortie : on sait pertinemment qu’apprendre n’est possible que si l’on se projette dans l’avenir afin de trouver du sens à l’effort que l’on doit fournir. Toute notre existence est en projet. Nous sommes toujours au-delà du moment présent : au-devant de nous-mêmes, « à dessein de soi » comme l’ont développé Heidegger et, plus près de nous, Henri Maldiney. Se projeter, c’est à la fois s’arracher à la situation présente et se jeter dans un avenir encore indéterminé. L’absence de projet peut se lire comme un symptôme de crise. Mais, en dehors de toute pathologie, il faut se demander si CE projet est bien MON projet. C’est toute la difficulté de l’orientation scolaire et professionnelle. Peut-être présente-t-on parfois les projets comme des cadres plus ou moins contraignants, tracés par avance par d’autres que moi. Le projet prend alors les couleurs du destin.

    En présence de