MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Utopie, nom propre en 1516 (Utopie de Thomas More), devenu nom commun au 19e siècle, siècle des promesses sociales et de l’émancipation politique. Refoulée dans le passé et l’idéalisme par le geste marxiste de rupture, l’utopie n’a jamais cessé de travailler la modernité. Il est de bon ton et gage de sérieux de proclamer la fin des utopies. Mais les utopies savent-elles se défendre ou se renouveler ? Y a-t-il lieu aujourd’hui de cultiver l’esprit de l’utopie, voire d’entretenir un nouvel esprit utopique ? L’utopie, à l’écart des classiques de la philosophie politique et des grands systèmes institutionnels, se dit dans le détail dû à l’imagination, dans le choix délibéré du « petit » (Adorno). Comment s’orienter dans cette vaste littérature ?

En présence de

Modérateur :

Jean-François Rey

professeur honoraire de philosophie