Critique de l’apolitisme. La leçon de Hegel d’hier à nos jours (Delga)

Date: 
Mardi, 13 Novembre, 2012 - 17:00 - 19:00
présentation:
Gilbert Kirscher, professeur de philosophie émérite de l’Université de Lille 3

Pour s’orienter dans la pensée de Hegel, il semble possible de trouver un fil conducteur dans la critique que celui-ci propose de la fuite hors du monde politique, phénomène qu’il décrit comme l’«aspiration consciente à s’élever au-dessus des faits et du réel». Cette idéologie de l’apolitisme semble, selon Domenico Losurdo, caractériser largement le panorama philosophique actuel. De fait, si Hegel exhorte la philosophie à se garder de «vouloir être édifiante», c’est là un avertissement qui rencontre aujourd’hui peu d’échos.

Le livre de Domenico Losurdo dirige au contraire l’attention sur cette leçon largement refoulée. Car s’il analyse plus particulièrement l'idéologie allemande entre 1815 et 1848 et les diverses figures de l'apolitisme qui caractérisent le XIXème siècle, jusque dans « l'idéologie de la guerre », il s’interroge aussi sur l'opposition persistante à la pensée hégélienne de l'Histoire et de l'Etat, pensée qui fonde la critique de l'apolitisme tout autant que celle de l'absolutisme.

Enregistrement: 
00:00
00:00
Téléchargement: 

critique_apolitisme.jpg