MENU
Citéphilo - Hauts-de-France

En partenariat avec : l'Opéra de Lille

Le musicien veut faire entendre l’inouï, produire des sons qui s’exceptent de l’univers sonore pour être entendus en eux-mêmes et en relation les uns avec les autres. C’est par sa nature que la musique réalise le fictif, lui donne corps. La consubstantialité entre musique et fiction caractérise l’opéra français de l’âge classique - un opéra merveilleux qui représente des personnages, des actions, des lieux dont on est certain qu’ils n’existent pas. Poètes et musiciens leur donnent une vraisemblance qui surclasse le réel, et on se dit : « cela n’existe pas, mais si cela existait, ce serait ainsi !». Une cosmologie de supposition élargit la nature. Bien différent sera l’opéra du 19ème siècle, l’Opéra-comique notamment. La discussion s’élargira à des formes musicales et opératiques organisant d’une manière originale et neuve les liens entre histoire, fiction, drame et musique.

En présence de

Catherine Kintzler

philosophe, professeure émérite de l'Université de Lille, présidente du comité scientifique de Citéphilo

Bibliographie :

Plus d'infos

Hervé Lacombe

professeur de musicologie à l'Université Rennes 2

Bibliographie :

  • Bizet(Fayard), 2001
  • Poulenc(Fayard), 2013
  • Histoire de l’opéra français (tomes 1 et 2) (Fayard, 2020 et 2021

Plus d'infos

Modérateur :

LD

Lambert Dousson

philosophe, professeur de théorie de l’art à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Dijon

Plus d'infos