MENU
Citéphilo - Hauts-de-France

« Aujourd’hui la plupart des Français éprouvent tous les jours des douleurs, des soucis et des angoisses réservés, en temps normal, aux plus miséreux. En un sens, le pays a été précipité dans la pauvreté tout entier. Il est ainsi entré en contact avec quelques vérités précieuses, mais qui risquent de ne pas pénétrer dans sa conscience faute d’être formulées. » Simone Weil diagnostique la maladie qui est la nôtre, le déracinement, et pense les fondements de notre civilisation. Alors que nous traversons une catastrophe sanitaire, économique, sociale, écologique, il nous faut refaire le même effort et transformer nos manières de penser et de vivre. Il s’agit de comprendre et d’affronter le présent pour proposer « un art de vivre par temps de catastrophe ». Pour cela nous devons connaître les besoins de l’âme, aimer la beauté, être attentif à l’influence exercée par le bien et renouveler nos manières d’habiter le monde.

En présence de

PD

Pascal David

philosophe, membre associé de la chaire sur l’altérité à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH), enseigne à la faculté de philosophie de l’Université catholique de Lyon

Bibliographie :

Plus d'infos

Modérateur :

AM

Armel Mazeron

philosophe, chargé de cours à l’Université de Lille

Plus d'infos