MENU
Citéphilo - Hauts-de-France

En partenariat avec : le Palais des Beaux-Arts de Lille

Le spectre de Goya hante les films qui se livrent à la satire des pulsions humaines. Le caractère prophétique de son œuvre imprègne les réalisations où le fantastique embrasse l’horreur et tout particulièrement le cinéma de Sergio Leone et de Federico Fellini où, comme l’écrit le philosophe Michel Foucault, « la folie est devenue en l’homme la possibilité d’abolir et l’homme et le monde ». Fervent collectionneur et amateur d’art, visiteur inlassable du musée du Prado, Sergio Leone projette dans ses films sa lecture de Goya. Dans Il était une fois dans l’Ouest (1968), le personnage interprété par Charles Bronson veut venger la mort de son frère, pendu quelques années plus tôt par Frank (Henry Fonda). Le sort de ces deux hommes se solde lors d’un duel, entrecoupé du flashback de cette pendaison, inspirée des Désastres de la guerre.

Modérateur :

RC

Régis Cotentin

chargé de programmation contemporaine au Palais des Beaux-Arts de Lille, plasticien, historien d’art, commissaire de l’exposition Expérience Goya

Plus d'infos