MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Le 11 mars 2011, le plus important séisme jamais mesuré au Japon provoque un tsunami poussant des vagues de plus de trente mètres de haut parfois jusqu’à dix kilomètres à l’intérieur des terres. Soixante cinq ans après Hiroshima-Nagasaki le Japon doit affronter l’improbable : un accident nucléaire majeur à la centrale de Fukushima Daiichi qui provoque des rejets radioactifs du niveau de ceux de Tchernobyl. Sept ans plus tard, retour sur la catastrophe, ses conséquences écologiques, sanitaires, psychologiques et politiques. Que nous enseigne un tel accident ? Nous obligera-t-il à penser les désastres à venir qui telles les radiations artificielles de Fukushima se présenteront à nous comme inodores, incolores...invisibles ou bien s’agit-il d’ une nouvelle catastrophe pour rien ?

En présence de

Modérateur :

MG

Marc Guyon

professeur de philosophie au lycée Charles de Gaulle de Compiègne