MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Nous avons la mémoire courte : nous sommes tous convaincus que l’obsession actuelle pour la question identitaire est née avec la montée des craintes devant l’immigration. Nous pensons que la revendication de l’identité à la Française date du ministère du même nom. Mais le slogan et les débats remontent à plus loin, ils ont nourri la victoire de la Gauche en 1981. Vincent Martigny revient sur une histoire en partie occultée, celle de la reformulation par la gauche d’une politique culturelle placée au cœur de l’action politique, qui revendique les valeurs françaises et place la diversité et l’universalisme au cœur de sa pensée. Une politique conquérante, la Culture étant la marque de la grandeur de la France, pays de la Révolution et des Droits de l’homme. Comment ces prémisses ont-ils progressivement dérivé vers une politique donnant priorité à la culture comme creuset de l’intégration ? Comment le droit à la différence a-t-il été remisé au profit de l’affirmation de la valeur intégratrice de la Culture, déclinée dans le discours sur l’identité nationale ?

En présence de

Vincent Martigny

maître de conférences en sciences politiques à l'Ecole polytechnique/LinX, chercheur associé au CEVIPOF. Co-anime L'Atelier du pouvoir sur France Culture

Bibliographie :

  • Le vote disruptif (à paraitre)(Presses de Sciences Po), 2017, co-autheur : Pascal Perrineau

Modérateur :

VC

Véronique Chatenay-Dolto

ancienne élève de l’ENS et de l’ENA, administratrice générale du Ministère de la Culture