MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

En partenariat avec : les Midis culturels du CHRU

Le texte de Simone Weil L’amour de Dieu et le malheur pose la question du soin qui peut être apporté aux êtres humains, jusqu'à interroger la possibilité même de l’amour dans la plus profonde détresse. Et ce alors même que le malheur semble interdire toute capacité à aimer, jusqu’à susciter le dégoût, que peut encore le soin dans une telle situation ? Touche-t-il ici ses limites ? Encore faut-il apprendre à percevoir le malheur lui-même, qui sait si bien se rendre invisible et dont nous détournons volontiers le regard ; Simone Weil nous y enjoint.

En présence de

Nathalie Zaccaï-Reyners

docteure en sciences sociales, chercheure au Fonds de la recherche scientifique belge, professeur à l’Université Libre de Bruxelles (Institut de sociologie, Groupe de recherche sur l’action publique)

Bibliographie :

  • Souffrance et douleur : autour de Paul Ricoeur(PUF), 2013
  • Philosophie et société(Université de Bruxelles)
  • Le monde de la vie(Cerf)
  • Question de respect. Enquête sur les formes contemporaines du respect.(Editions de l’université de Bruxelles), 2008

Modérateur :

JH

Jean-Michel Hennebel

docteur en philosophie