MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

En partenariat avec : Sciences Po Lille

Comment les enthousiasmes de Mai 68 ont-ils cédé le pas au désarroi des années 1980 et 1990 puis au fatalisme qui, depuis les années 2000, barre notre horizon politique et intellectuel ? Pourquoi la gauche s’est-elle enlisée dans un réalisme d’impuissance ou dans des radicalités de posture, au point de laisser le souverainisme républicain et le national-populisme conquérir les esprits ? Imaginer de nouvelles perspectives progressistes suppose au préalable de comprendre les causes de ce grand retournement. Pierre Rosanvallon s’attache à réinscrire les cinquante dernières années dans l’histoire longue du projet moderne d’émancipation, avec ses réalisations, ses promesses non tenues et ses régressions.

En présence de

Modérateur :

KB

Karine Bocquet

professeure de philosophie aux lycées Marguerite de Flandre de Gondecourt et Gustave Eiffel d'Armentières