MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

CONSÉQUENCES DU COUVRE-FEU

Remaniement du programme dans les prochains jours

Du fait du couvre-feu à partir de samedi 17 octobre, le programme de Citéphilo va être remanié dans les prochains jours dans le souci de maintenir le plus de rencontres possibles et compte tenu de la réduction des horaires en soirée. Vous serez informés des changements de programme via ce site et sur les réseaux sociaux.

Report de l'ouverture de la billetterie sur ce site

Du fait du couvre-feu et dans le délai de modification du programme de Citéphilo, l'ouverture de la billetterie et la possibilité de réserver vos places sont reportées au lundi 26 octobre.

Rencontres dans les établissements scolaires

En conséquence de la situation sanitaire, la possibilité d'assister aux rencontres dans les établissements scolaires est soumise à leur acceptation. Vous ne pouvez donc pas réserver vos billets sur le site de Citéphilo. Nous vous invitons à prendre contact avec ces établissements.

La rencontre a été enregistrée

Ecouter la rencontre

Pour les femmes, l’accès au savoir est un combat qui produit des effets sur nos connaissances et notre façon d’apprendre. Que se passe-t-il dans la production de savoir quand les femmes y participent ? Apprendre, penser et inventer, triple processus dont les femmes sont les actrices souvent méconnues : femmes sachantes mais aussi femmes savantes. Vanina Mozziconacci pose en philosophe la question de la possibilité d’un savoir et d’une pédagogie féministes. Nicole Mosconi, philosophe de l’éducation, poursuit une réflexion pluridisciplinaire qui interroge notamment l’impact de la mixité.

En présence de

Vanina Mozziconacci

ancienne élève de l’ENS, agrégée de philosophie, maîtresse de conférences à l’ Université Paul Valéry Montpellier 3

Bibliographie :

  • Le sujet du féminisme peut-il faire l’objet d’une éducation ? Essai sur les théorisations féministes de la relation et de l’institution (Thèse), 2017
  • Théories féministes de l’éducation : où est le care ?(les Cahiers du CERFEE n°40), 2016
  • Pourquoi (ne pas) faire une éducation féministe ? De la première à la deuxième vague, de l'individuel au collectif, du personnel au politique(Initio : Revue sur l'éducation et la vie au travail nᵒ 5), 2015

Plus d'infos

Modérateur :

Louise Ferté

maîtresse de conférences en philosophie à l'INSPE Lille Hauts-de-France

Plus d'infos