MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

CONSÉQUENCES DU COUVRE-FEU

Remaniement du programme dans les prochains jours

Du fait du couvre-feu à partir de samedi 17 octobre, le programme de Citéphilo va être remanié dans les prochains jours dans le souci de maintenir le plus de rencontres possibles et compte tenu de la réduction des horaires en soirée. Vous serez informés des changements de programme via ce site et sur les réseaux sociaux.

Report de l'ouverture de la billetterie sur ce site

Du fait du couvre-feu et dans le délai de modification du programme de Citéphilo, l'ouverture de la billetterie et la possibilité de réserver vos places sont reportées au lundi 26 octobre.

Rencontres dans les établissements scolaires

En conséquence de la situation sanitaire, la possibilité d'assister aux rencontres dans les établissements scolaires est soumise à leur acceptation. Vous ne pouvez donc pas réserver vos billets sur le site de Citéphilo. Nous vous invitons à prendre contact avec ces établissements.

La rencontre a été enregistrée

Ecouter la rencontre

À l’ombre des jeunes filles en fleurs reçut le prix Goncourt en 1919, devançant Dorgelès et son roman Les Croix de bois. S’inscrivant dans la veine du récit d’apprentissage, À l’ombre des jeunes filles en fleurs raconte une triple initiation : amoureuse, mondaine et esthétique. Partagé entre le dire et le faire, le héros déclare tour à tour son allégeance aux puissances sociales, son amour aux jeunes filles et son admiration aux artistes. Selon quelles modalités le faire et le dire d’un sujet désireux de « vivre pour valoir et mériter » peuvent-ils témoigner d'une recherche d’authenticité exemplaire, ou du moins, extraordinairement féconde ?

En présence de

Jérôme Bastianelli

romancier, éditeur de Proust, président de la Société des Amis de Marcel Proust, directeur général délégué du Musée du quai Branly à Paris

Bibliographie :

Plus d'infos

Modérateur :