MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

Citéphilo au temps du COVID

Réservations obligatoires

La situation sanitaire impose que le public réserve ses places pour assister aux rencontres de Citéphilo. Vous pourrez le faire via le bouton Réservation ci-dessous.
Pour des questions d'organisation, si vous ne pouvez pas assister à une séance que vous avez réservée, nous vous serions reconnaissants d'annuler votre réservation.
Vous pourrez le faire à l'aide du bouton Annulation en bas du module réservation.

Réservation

Règles d'accueil 

Compte tenu des contraintes imposées cette année (sortie du public et aération des salles entre deux rencontres), il est nécessaire que vous vous présentiez au plus tard 10 minutes avant le début d'une rencontre, afin d'éviter que votre place ne soit remise à une personne sur liste d'attente.
Les portes seront ouvertes 30 minutes avant le début de la séance.
Le port du masque est obligatoire pendant les séances.

Programme papier : Modifications de certains horaires

Certains horaires que vous trouvez dans le programme papier ont été modifiés du fait du couvre-feu.

Ce site vous donne le programme mis à jour en temps réel.

Agenda

Rencontres dans les établissements scolaires

En conséquence de la situation sanitaire, la possibilité d'assister aux rencontres dans les établissements scolaires est soumise à leur acceptation. Vous ne pouvez donc pas réserver vos billets sur le site de Citéphilo. Nous vous invitons à prendre contact avec ces établissements.

En partenariat avec : les Midis culturels du CHU de Lille

Le principe de toutes les classifications depuis Aristote repose sur des embranchements : individus, espèces, genre. Les échantillons de la réalité se laissent classer par ‘’genre prochain et différences spécifiques’’. Même si ce principe ne vaut pas pour la ‘’pensée sauvage’’ (Lévi-Strauss) qui classe autrement, les philosophes du siècle dernier, Michel Foucault ou François Dagognet, ont tenté de penser les concepts qui présidaient aux classifications de l’Âge classique. Mais la nosographie est rarement interrogée pour elle-même par les médecins eux-mêmes. Une exception pourtant : Jacques Schotte (1928 – 2007), psychiatre nourri de philosophie, prétendait passer d’une logique des classes à une logique des catégories. Un tel changement de paradigme repose sur une anthropologie psychiatrique ambitieuse à laquelle Jean-Louis Feys a consacré une importante introduction. Qu’appelle-t-on symptôme en psychiatrie ? La sémiologie psychiatrique est-elle une chimère dont la psychanalyse serait le prolongement ? Telles sont les questions que pose l’ouvrage de Steeves Demazeux sur l’observation clinique en psychiatrie (1800- 1950).

En présence de

Modérateur :