MENU
Cité Philo - Hauts-de-France

La réflexion philosophique de Barbara Cassin, sa conviction que « une langue, ça n’appartient pas » , en citant Derrida, est aussi le fondement d’une pratique politique : l’objectif est alors de délier langue et peuple, de dénationaliser les langues, et ce faisant de les rendre accueillantes ou actives dans les processus post coloniaux. Deux questions principales seront abordées : « A quoi sert la vérité, Parler après ?» autour de vérité, réconciliation, mémoire, équité, justice transitionnelle. « Politiques de l’accueil », autour des langues et de la traduction, avec au centre le projet des Maisons de la sagesse-traduire et son lien avec la « méthode des intraduisibles »

En présence de

Driss El Yazami

président du Conseil National des Droits de l’Homme, membre du Haut conseil du pouvoir judiciaire du Maroc, ancien membre de l’instance Equité et Réconciliation et de la Commission consultative de révision de la constitution du Maroc

Bibliographie :

  • Les étrangers en France, guide des sources d’archives publiques et privées (XIXè-XXè siècles), 4 tomes(Génériques/Direction des Archives de France)
  • Co-réalisateur du film France, Terre d'Islam ?, 1984

Barbara Cassin

philologue, philosophe directrice de recherche au CNRS, éditrice, commissaire de l’exposition Après Babel au Mucem de Marseille

Bibliographie :

Modérateur :

VC

Véronique Chatenay-Dolto

ancienne élève de l’ENS et de l’ENA, administratrice générale du Ministère de la Culture